• roman noir

    Le Code du Silence - éditions TDO

    "Le Code du Silence", polar à sueur froide

    Un journaliste, un rien désabusé par sa récente éviction du groupe de presse qu'il sert depuis plus de 30 ans,

     

    Une riche héritière, fille d'un des plus gros négociants en vin du coin, lancée en politique, disparaît,

     

    Un commissaire désigné pour mener l'enquête en terre narbonnaise,

     

    Pour une histoire à tiroir où le silence est de rigueur, et où le poids du secret pèse comme une chape de plomb sur les femmes et les hommes d'ici.

     

    Un polar qui nous confronte aux atavismes qui traversent inexorablement les générations et pointe les traces indélébiles qui fissurent les psychés des familles de la bonne société.

     

    Publié aux éditions TDO - Juillet 2016 - 15 €

    "L'histoire est entièrement vraie, puisque je l'ai imaginée d'un bout à l'autre "

    Boris Vian

    FNAC - AMAZON - CULTURA - Facebook Le Code du Silence

  • enjeux des mots

    mots des mots

    les avis des lecteurs

    2016

    Carole D, Charente-Maritime : " j'ai fini 'Le Code du Silence'. La fin est super angoissante. Je l'avais encore en tête le lendemain. La vision de Marie enfermée, en fait toutes les révélations qui arrivent à la fin sont "brutales" et désespérantes. Le suspens est à rebondissement, d’ailleurs dès que je finissais un chapitre, l'envie de continuer est bien présente. D'autant plus que je suis une rare lectrice de roman. Alors la question que je me pose : est-ce une pure fiction? Si c'est non c'est flippant !!! Ah, j'ai aussi adoré la note poétique et humoristique à chaque fois sur les oiseaux. Je vais aussi reprendre la partie "psy", sur le cerveau à la fin du livre, intéressante...."

     

    Matteo F. Lyon : "Un polar bien prenant, puissant par moments dans la thématique qui a inspiré l'auteur... De chouettes clin d'œil sur la mentalité locale entre grand proprio et féodalité, le pouvoir et la mafia maçonnique et j'en passe. Belle galerie de personnages à la fois attachants et torturés ! Sur la forme et l'écriture rien à redire, fluide et vif, le vrai reproche que je ferais à l'auteur ...d'avoir céder aux sirènes du mainstream ( comédie romantique américano - française bourgeoise) : à choisir une Volvo ! Un lieu commun au cinéma comme en littérature ... "

     

    Victor Bouadjio - Angers, éditeur de la revue littéraire 'Ecrire Aujourd'hui' :

    "C'est une grande histoire policière et un grand roman tout court. L'auteur conduit son écriture avec beaucoup de maîtrise, en respectant les techniques qui font les grands textes : détails physiques et psychologiques sur les personnages, "photos" des lieux, odeurs, etc. Une écriture chevronnée...."

    ... extrait du polar 'Le Code du Silence' ...

    Page 109

    — Vous avez lu mon papier ?

    Le commissaire hoche la tête, s’installe dans un des fauteuils face à l’écran devenu noir. Louis ferme l’un des rideaux de la fenêtre avant d’aller éteindre le téléviseur. La pièce n’est plus éclairée que par des sources indirectes. Il ouvre l’un des tiroirs d’une commode en bois vieilli, en sort des photographies, explique :

    — Je sais qu’il y a encore quelques modifications à faire pour la forme, mais tout y est. Je ne cite pas ma source… Ce monde parallèle, Bertrand, ces pratiques … vomitives, existent depuis plus de soixante-dix ans, elles remontent à l’après-guerre. Quand, sur le secteur narbonnais, un groupe secret d’hommes ont entrepris d’user de leurs pouvoirs pour satisfaire des pulsions sadiques, barbares, inhumaines. Tous gravitent dans les sphères d’influence, des notables respectables au-dessus de tout soupçon, qui transmettent les traumatismes en guise de cadeau héréditaire à leur progéniture. Le père initie le fils qui à son tour instruit le sien dans la croyance de l’homme supérieur… Dans l’absolu, le bien et le mal se valent, seul le pouvoir compte. Difficile à croire, mais ça fonctionne depuis plus d’un demi-siècle, sans que jamais personne ne s’en soit inquiété. De génération en génération. Le cercle vertueux de la cruauté...

    un mot de l'auteur

    les atavismes

    il y a les bons, et les moins bons. Ces atavismes qu'on ne souhaite transmettre à personne et dont on hérite malgré soi. C'est le travail de toute une vie, je crois, que de se défaire de ce qui ne nous appartient pas. Cela vaut-il pour le collectif ? Je ne sais pas. Alexandro Jodorowsky saurait le dire, lui qui est le créateur inspiré de la Métagénéalogie. Il prétend impossible de se connaître soi-même si on ne connaît pas l’héritage matériel et spirituel d’au moins quatre générations d’ancêtres. C'est peu dire... surtout, quand les aïeux ont tu ou refoulé des secrets trop honteux, dont les héritiers vont payer le prix fort, des décennies plus tard. Dans cette veine là, j'ai lu - mais bien après avoir rédigé Le Code du Silence - la trilogie de deux écrivains suédois, éditée chez Actes Sud, "Les visages de Victoria Bergman", et la dissociation de la psyché suite à des traumas répétés y est évoquée de façon romancée mais très juste de mon point de vue. Elle a à voir aussi avec les atavismes.... On ne peut toutefois définir les choses que d'un seul angle et ...

    ... les mots des autres, c'est bon aussi pour prendre de la distance et une certaine altitude.J'ai été très émue en lisant le billet de la blogueuse narbonnaise connue sous le nom de Narbona Puicherrima... ou étonnée par celui d'un chroniqueur belge Le Monde de Stryx, en attendant d'autres avis...

     

    Roman en cours

    2017

    L’Érythrée, les recherches d'un médecin indépendant sur l'ADN en poste à Récife (Brésil), les migrants, un sombre trafic qui prend ses sources il y a des siècles (l'atavisme au cœur des choses)...

  • roman noir / polar / sud de france

    haletant, terrifiant, palpitant

  • ils jouent le jeu

    un livre ne saurait voir le jour sans ceux qui y ont cru : la maison d'édition, les diffuseurs, les lecteurs, les libraires, les journalistes chroniqueurs, les blogueuses et blogueurs, les amis, les artistes, les créateurs de lieux de vie, les relecteurs, la famille, le chat, à vous tous, merci beaucoup...

    tdo éditions

    pollestres - PO

    la maison d'édition indépendante qui met le pied à l'étrier aux nouveaux auteurs

    cultura

    narbonne/béziers/carcassonne

    l'esprit jubile quand les auteurs dédicacent

    olé

    béziers

    l'agenda culturel gratuit a sa chronique littéraire 'Olé a lu' et on se régale.... Aude/Hérault

    écran local

    narbonne

    la chaîne narbonnaise du web qui mouille la chemise

    plan B

    le somail

    un restaurant piano bar comme on les aime et une équipe au top !

    les rosiers des salins

    peyriac de mer

    salon de thé, tapas, vins, on est au bord de la saline, et quel régal ce jardin de roses !!!

    l'indépendant

    narbonne

    toute l'actualité locale version papier

    grand sud fm

    narbonne

    la radio du grand sud à l'écoute des invités de la rédaction

    carrefour

    grand sud

    sans eux, point de diffusion des ouvrages de TDO

    la mairie de leucate

    leucate

    une équipe formidable pour le 'festival des auteurs à la plage'. Leucate, que du bonheur !

    l'estanquet de la robina

    narbonne

    on va chanter, on va débattre, on dédicace aussi, en occitan si dieu le veut ! Adiu...

    librairie ancienne le trouve tout du livre

    le somail

    s'il m'était conté un lieu de vie aussi fabuleux, ce serait celui-ci. On y trouve de tout même Le Code du Silence